Les Boulettes de Courgettes d’Echalote&Co !

Boulette de courgettes 1
Boulettes de courgettes – Photo credit @bastardpixel.com

 

Pour 20 boulettes. Temps de préparation 10 minutes. Cuisson 5 minutes,

Des courgettes, des courgettes, toujours des courgettes ! Et dire qu’il y a quelque mois j’aimais moyennement ce magnifique légume. Comme quoi tout arrive !

Je dois vous avouer que j’adore la finger food, un terme barbare pour tout aliment que l’on peux picorer et si possible manger avec les doigts. L’idée de cette recette est venue ainsi : grignoter tout en mangeant sainement, oui c’est possible !

Vous trouverez facilement tous les ingrédients de cette recette dans les grandes surfaces et les magasins bios. Si, si promis, même si certains vous semblent un peu bizarres vous passez devant tous les jours sans le savoir, moi je fais juste les présentations.

Pour les légumes, je privilégie ceux de saison que vous trouverez aussi au marché.

Aujourd’hui nous allons faire ensemble de Boulettes de Courgettes ou Zuchinni Balls ou Polpetine di Zucchine !

Pour régaler vos amis ou votre famille vous allez avoir besoin :

 

Ingrédients :

  • 2 courgettes moyennes râpées
  • 2 oignons rouges nouveaux haché finement
  • 3 c.s de flocon d’avoine
  • 3 c.s de quiona soufflé
  • 1 c.s de graines de chia
  • 1 c.s de farine de sarrasin ou de blé (Si vous utilisez la farine de sarrasin, cette recette convient parfaitement aux personnes intolérantes au gluten)
  • 1 ½ c.s d’huile de coco ou d’huile d’olive
  • Piment de Cayenne, d’Espelette ou coréen (c’est vous qui voyez)
  • Sel
_BPX3388
Ingrédients – Photo credit @bastardpixel.com

Ustensiles :

  • Une râpe ou un robot ménager
  • Une étamine ou un linge de cuisine propre ou un filtre en non-tissé (comme pour les confitures)
  • 3 bols
  • Une poêle ou un four ou un cuit vapeur (selon vos envies)

Dans un bol que vous avez préalablement chemisé de votre étamine ou votre linge de cuisine propre (oui c’est important !) déposez vos courgettes que vous avez râpez soit à la râpe soit au robot ménager.

Essorez les courgettes râpées vigoureusement, c’est une étape indispensable pour la réussite de cette recette. Jetez l’eau des courgettes pour cette fois nous n’allons pas l’utiliser.

_BPX3389
Courgettes – Photo Credit @bastardpixel.com

Puis c’est très simple, mélangez aux courgettes tous les ingrédients de la recette. Commencez par les graines de chia ce sont elles qui vont amalgamer le mélange.

Vous allez obtenir une immense boule compacte comme si vous travaillez de la viande hachée. C’est la bonne consistance vous êtes sur le bon chemin.

Prenez de petites quantités, roulez-les dans vos mains pour faire une magnifique boulette.

_BPX3401
Boulettes en cours – Photo Credit @bastardpixel.com

 

Sentez ce mélange enivrant c’est divin ! Roulez les boulettes dans un peu de farine de sarrasin avant de les cuire ! Et recommencez l’opération autant de fois que nécessaire.

_BPX3403
Boulette en cours, toujours ! – Photo Credit @bastardpixel.com

Vous pouvez cuire ces boulettes de plusieurs façons soit à la poêle comme celle de la photo. 5 minutes à feu vif.

Soit au four 10 minutes sur une plaque chemisée à 180/200 degrés (préchauffez votre four avant), soit à la vapeur 5 minutes !

Voilà c’est prêt !

Echaloteandco3
Les Boulettes de courgettes d’Echalote& Co – Photo Credit @bastardpixel.com
Echaloteandco2
close-up -Photo Credit @bastardpixel.com
Echalotandco4
La boulette ! – Photo Credit @bastardpixel.com
Publicités

Les Gnocchis

Les gnocchis sont pour moi une des nourritures les plus réconfortantes que je connaisse surtout ceux aux fours qui sont divinement gratinés et aussi ceux au beurre et à la sauge.

Il arrive toujours un moment ou on a tellement envie d’en manger même en sachant qu’ils sont brûlant que l’on commet l’irréparable est on se brûle soit la langue soit le palais (si on chanceux les 2) au 2em degré en s’exclamant « c’est bon mais c’est chaud !» en ouvrant la bouche pour y faire vainement rentrer de l’air plus froid. On ressemble a rien sur le moment, mais rien n’y fait on succombe à chaque fois.

Gnocchis au beurre et à la sauge - Photo de Robert

Gnocchis au beurre et à la sauge – Photo de Robert

Je n’ai rien contre la grande distribution, mais quelque fois elle nous fait oublier que le « fait maison » et mille fois meilleur et je pèse mes mots. Oui certes allez acheter un paquet de gnocchis tout fait ca va vite mais les faire soit même –entre le temps de prendre la voiture d’aller faire les courses et revenir–ça reviens au même, surtout avec cette recette. Donc je dois vous avertir quand vous ferez cette recette de gnocchis maison, vous ne pourrez plus aller en acheter en grande surface, tellement cela n’a rien à voir et tellement ils sont bons.

Je sais votre temps précieux et le mien l’est tout autant. Donc la recette de gnocchis à la poêle que j’ai élaboré pour vous sur une base classique comprend des raccourcis qui vont vous faire gagner plus d’un tiers du temps de la recette originale. Soit 35 minutes, cuisson comprise. Si maintenant vous les faites au four comptez 10 minutes de plus mais vous avez le temps de faire une salade J. Faites vous plaisir et mangez sainement sans aucun additif ou conservateur !

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1kg de patates à chair farineuse (Agria/ Artémis/ Bintje)
  • 300 gr de farine
  • 1 œuf
  • Pour une quantité de 520 gr de gnocchis j’ai utilisé les quantités suivantes
  • 250gr de patates toujours à chair farineuse (Agria/ Artémis/ Bintje)
  • 75 gr de farine
  • 1 œuf

On commence par faire cuire les patates à l’eau

(Perso, je les fais au micro-onde en 7 minutes elle sont cuites = un récipient qui va au micro-onde + un peu d’eau + patates+ film plastique spécial micro-onde/ 800w pendant 5 minutes faire un check si pas assez tendres rajoutez 2 minutes)

Les peler à chaud et les écraser en fine purée au presse purée où sinon à la fourchette pour un résultat plus rustique

Rajoutez la farine et l’œuf, pétrissez si besoin, rajoutez un peu de farine

Quand le pâton est homogène et lisse, sortir le pâton sur une surface plane légèrement farinée, le couper en 4.

Faites une longue saucisse de la grosseur d’un pouce avec chaque part, couper des morceaux de même grandeur si possible (plus simple pour la cuisson). Là il y a 3 écoles :

École « traditionnelle » : faire une boule avec le morceau coupé, prendre une fourchette la retourner et rouler la boule sur la fourchette, cela donnera la forme classique des gnocchis.

École « j’ai pas le temps » : faire une boule avec le morceau coupé, prendre une fourchette et imprimer la forme des dents sur le morceau

École « j’ai 4 enfants et j’ai encore moins le temps » : on coup les morceaux et voilà !

Ecole Traditionnelle - Photo de Robert !

Ecole Traditionnelle – Photo de Robert !

École « j’ai 4 enfants et j’ai encore moins le temps

École « j’ai 4 enfants et j’ai encore moins le temps »

Farinez généreusement les pâtes dans tous les cas. Si vous les manger dans l’heure qui suit vous pouvez les mettre sur un torchon propre fariné et les couvrir d’un autre torchon (propre de préférence J) .Attendre de toute façon 10 / 15 minutes avant de les cuire, ils doivent reposer un peu mais ce n’est pas obligatoire. Si vous devez les consommer plus tard, il faut les mettre au frigo mais attention elles vont coller au vu de l’humidité (farinez généreusement et ne pas les mettre les un sur les autres si vous n’avez pas de papier sulfurisé pour les séparer). Sinon vous pouvez les congeler (une première fois à plat sur une plaque avec du film transparent, après 2 heures les transférer dans un sachet).

Faites les cuire dans une grande quantité d’eau. Dès qu’elle boue (pas avant) rajoutez une bonne quantité de sel. Attendre que l’ébullition revienne et plongez les gnocchis dès qu’ils remonte à la surface ils sont cuits.

Après vous pouvez soit les couvrir de sauce à la tomate, bolognaise, au fromage et j’en passe. Personnellement, dès leur sortie de l’eau, je les fais revenir dans un poêle chaude ou un petit bain de beurre demi-sel et d’huile d’olive les attendent. Je rajoute un gousse d’ail hachée et je fais revenir jusqu’ils soient dorés. Avant de servir je rajoute un filet d’huile d’olive à la truffe. Sinon vous pouvez avec l’ail rajouter une feuille de sauge c’est divin. Et bien sûr du parmesan (Parmigiano Reggiano) !

Voilà c’est prêt !

Je dois vous avouez que les magnifiques photos que vous voyez ne sont pas de moi pour cette fois. J’ai donné à un testeur de talent ( Robert, nom d’emprunt ! ) cette recette en avant première et il a eu la gentillesse de m’envoyer son magnifique résultat pour illustrer ce post et je l’en remercie !

Gnocchis de Robert ! Grâce à cette recette facile !

Gnocchis de Robert ! Grâce à cette recette facile !

Les Gnocchis

D’habitude je vous parle d’un livre ou d’un film que j’ai déjà vu, mais là je vais bientôt aller voir « Les recettes du bonheur » ou dans le titre originale The Hundred-Food Journey» de Lasse Hallstöm avec Helen Mirren. Je vous tiens au jus et si vous l’avez déjà vu, donnez moi votre avis !

Les Gnocchis

Livre

Les Trois Cuisines de France, Les Pommes de Terre.

Tiens en parlant de patate et de cuisine francaise, cela me fait penser à un livre que j’ai acheté il y a très longtemps, il a été imprimé en 1998 J ! Enfin bon c’est une collection spéciale édité par Robert Laffont et Gault Millau.

C’est un recueil sur les milles et une façon de cuisiner les pommes de terre, mais les recettes sont la plupart dues aux grands noms de la cuisine française de Georges Blanc à Pierre et Michel Trois Gros en passant par Joel Robuchon et Alain Senderens. De la truffe noire du beurre, du rissolé, du cuit au four, du salé , sucrée…

Le paradis quoi 🙂 !