Gaspacho et gaufre végétale par Nawaï Li et EchaloteandCo

Lili & Patricia-1
Nawaï Li & Echalote&Co – Crédit Photo Sarah Vez

Paul Éluard disait « Il n’y a pas de hasard. Il n’y a que des rendez-vous » et je dois vous avouer que cette citation est pour moi emblématique.

Alors un beau jour de juin Nawaï Li et moi avons eu rendez-vous sur les douces pentes du Lavaux.Nous ne nous connaissions que par Instagram… et pourtant nous nous sommes entendu à merveille.

Après l’on dit que les réseaux sociaux sont froids. Mais comme pour beaucoup de choses dans la vie cela dépend de ce que l’on en fait.

C’est un simple outil, un algorithme. A nous de l’utiliser comme bon nous semble, pour moi c’est la convivialité, du partage, de nouvelles idées, de l’ inspirations et aussi de la sororité. De toute évidence je ne suis pas la seule à le croire et notre collaboration avec Nawaï Li en est un très bel exemple.

Avec sa si belle énergie elle est venue vers moi et ensemble nous vous avons concocté une belle recette d’été, fraîche, légère, végétarienne, libre de gluten et de lactose !

Nous avons mixé nos 2 univers et nous nous réjouissons de vous faire découvrir nos créations communes.

Je dois aussi à Nawaï Li i ma rencontre avec la talentueuse photographe Sara Vez,  dont vous pouvez voir les magnifiques photos de nous sur ce post,  j’aime quand les photographes arrivent à capturer l’essence de leur sujet.

Pour découvrir son magnifique travail  http://www.sarahvez.com

Allez.. je ne vous fait pas attendre plus longtemps, voilà les recettes avec les belles images de Nawaï Li

Gaspacho et gaufre végétale par Nawaï Li et EchaloteandCo

Pour 4 personnes, 30 minutes de préparation, repos 2 heures

gaufre10
Gaspacho et gaufre végétale par Nawaï Li et EchaloteandCo – Crédit Photo Nawaï Li

Le Gaspacho de Nawaï Li

Ingrédients pour  4 personnes :

  • 1kg de tomates bien mûres
  • 1 gros concombre
  • 1 ½ poivron rouge
  • 2 gousses d’ail dégermé
  • 15g de basilic frais
  • 1 c.s de bouillon végétal
  • 3 c.s d’huile d’olive
  • 3 c.s de vinaigre de framboise
  • 1 c.s de vinaigre aux herbes
  • ¼ d’oignon
  • 1 c.c de sucre de canne
  • 3 tours de moulin de piment
  • Sel et poivre

Méthode :

Dans une grande casserole, portez de l’eau à ébullition.

Attention information importante !

Il est primordial pour cette recette d’épépiner vos légumes, pour des questions de digestion, de goût et de sensation en bouche. Donc les tomates, les poivrons et les concombres on vous adore mais cette fois sans vos graines.

Maintenant que l’eau boue plongez les tomates quelques minutes de façon à pouvoir les peler plus facilement. Retirer du feu et passez-les sous l’eau froide.

On pèle les tomates, le concombre 1 lamelle sur 2 et on coupe, grossièrement, le poivron aussi, en 2 ou en 4 selon la grandeur. Mettez le tout dans le mixer puis rajouter le reste des ingrédients de la recette.  Mais c’est tellement simple !!

Attention ! Avez-vous bien dégermé vos gousses d’ail comme demandé ? Sinon c’est amer et ce n’est pas très bon, on vous aura prévenu 🙂

Il faut maintenant mixer au min. 1 minute ou jusqu’à ce que le gaspacho soit bien lisse.

Hummm ! ca sent déjà tellement bon… Il est temps de transférer le gaspacho dans un gros bol et réserver au réfrigérateur minimum durant 2 heures.

gaufre5
Gaspacho et gaufre végétale par Nawaï Li et EchaloteandCo – Crédit Photo Nawaï Li

Vous êtes prêt maintenant pour vous attaquer aux gaufres

gaufre12
Gaspacho et gaufre végétale par Nawaï Li et EchaloteandCo – Crédit Photo Nawaï Li

Gaufre végétale par Echalote&Co

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 oeufs bio
  • 2 courgettes moyennes râpées
  • 3 c.s de flocon d’avoine
  • 3 c.s de quinoa soufflé
  • 1 c.s de graines de chia
  • 1 c.s de farine de sarrasin
  • 1 1/2 c.s d’huile de coco ou d’huile d’olive
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail pressée et dégermée
  • Une pincée ou plusieurs de piment (Cayenne, Corée, thaï… selon vos goûts)
  • 1 c.c de sauce Worcestershire sans gluten et vegan (oui ca existe, elle est même bio:)J selon vos goûts)

Méthode :

Attention information importante !

Il faut impérativement bien « essorer » les courgettes, on s’entend, après les avoir râpées mettez les dans un torchon de cuisine (propre de préférence) ou une étamine et serrez fort pour enlever un maximum d’eau que vous jetterez après car nous n’en avons pas besoin pour cette recette.

Puis mélangez tous les ingrédients à la main, c’est mieux, pour obtenir une masse compacte. Laissez reposer et mettez en marche votre gaufrier et suivez les instructions de cuisson. Entre temps, préchauffez votre four à 40 degrés pour maintenir vos gaufres au chaud après leur fabrication.

Pas besoin de mettre de la pâte sur toute la surface du gaufrier, je trouve plus joli quand c’est un peu plus petit et plus découpée, ben oui c’est l’apéro !… pas besoin de faire des parts gigantesques non plus 🙂

Votre gaspacho est au frais, vos gaufres sont chaudes, il est temps de dresser vos assiettes.

gaufre7
Gaspacho et gaufre végétale par Nawaï Li et EchaloteandCo – Crédit Photo Nawaï Li

Le gaspacho se sert très froid et les gaufres peuvent être chaudes ou tièdes. Décorer de micros pousses, de fleurs, de tomates confites. Nous vous faisons confiance !

Voilà c’est prêt !

Nous espérons que vous aurez autant de plaisir à déguster ces recettes que nous avons eu à la faire. Que tout l’amour, la joie et le bonheur que nous a apporté cette collaboration se retrouvera dans vos assiettes.

Lili & Patricia-19
Echalote&Co, Timoté & Nawaï Li – Crédit Photo Sarah Vez

Nawaï Li – Echalote&Co

Soupe Soleil

 

Un lundi comme les autres, après 8 heures passées au soleil, je travaille dans les montagnes – quelque fois cela a du bon.

Me voilà de retour en ville, j’aime l’endroit où je vis mais parfois en hiver le lac se mélange au brouillard et une réaction se produit, le froid vous transperce les os. Même si une doudoune moelleuse vous entoure, rien n’arrête ce froid si particulier. L’atmosphère change on ne reconnait plus les rues, la vision se brouille à 2 mètres. Féerique, mystérieux, tranchant, une seule envie : filer sous la couette et pour les plus chanceux allumer un feu de cheminée.

Comme je n’ai pas de cheminée mais que j’ai trouvé en ce lundi, des vongoles verace et des magnifiques crevettes, je me dis que je vais me réchauffer à ma façon avec une soupe si brillante et rayonnante qu’elle combattra ce brouillard insidieux.

Je fais dégorger mes vongoles et je réfléchis à ce que j’ai dans mon congélateur, ha oui ! il me reste ce bouillon de crustacés si savoureux et ces pinces de crabes des neiges, ha !voilà encore de l’ail d’ours que j’avais soigneusement mis de côté au printemps. Mais ce congelo c’est la caverne d’Ali baba (qui était un mec assez cool à ce que l’on dit) ! Je reviens vers mes placards et ma belle boite de piment coréen Gochugaru me fait de l’œil, elle sera aussi de la recette.

Je vois aussi une bouteille de Chablis qui va nous ravir et un fond de vermicelle de riz.

Quelle n’a pas été ma surprise quand mes amis sur FB et Instagram ont plébiscité cette belle photo. Alors comme je l’ai promis, voici la recette !

Les ingrédients pour 4 personnes :

  • 800 gr. de Vongole Verace
  • 600 gr. de grosses crevettes décortiquées
  • 8 à 10 pinces de crabes des neiges (Uchitomi Lausanne ou Genève)
  • 4 échalotes
  • 4 poignées de vermicelle de riz (¼ du paquet les Wai Wai, épicerie asiatique)
  • 2 verres à vin de Chablis
  • 2 cs de Sweet Chili Sauce (épicerie asiatique, voir lexique à la fin de la recette)
  • 2 cs de Gochu-garu (Uchitomi, Lausanne ou Genève, sinon piment oiseau)
  • 2 bouillons de coquillage Ariake (pour moi les meilleurs bouillons du monde J – Manor)
  • 2 cs d’huile d’Olive
  • Sel
  • 1 gousse d’ail en chemise
  • 1 poignée d’ail des ours

 

Commencez par mettre les vermicelles de riz dans un bol et couvrez-les d’eau chaude pendant 10 minutes pour réserver.

Faites dégorger vos vongoles verace dans un bol rempli d’eau et de sel. L’eau doit couler très gentiment pendant 10 minutes au minimum.

Changez l’eau 2 fois, puis vérifiez que les mollusques sont encore vivants : essayez de les ouvrir et s’ils vous résistent c’est qu’ils sont bons pour le service et vous pouvez les remettre dans l’eau dans l’attente du grand bain.

S’ils s’ouvrent à vous ou qu’ils sont casés ou ébréchés il faut les jeter, ils ne sont plus comestibles. (Astuce : ne les mettez pas dans la poubelle directement sinon ce sera une infection, un petit sac et dans la benne à ordure bien loin de la maison).

Faites mariner les crevettes dans un mélange de Gochugaru et d’huile 1 cs pendant 10 minutes. Rajoutez au mélange les pinces de crabe mais soyez délicat, elles sont fragiles. Vous ne les mettrez en cuisson qu’à la fin.

Faites votre bouillon 4 grande tasses à thé (Bodum), suivez les instructions du paquet et faites infuser ces magnifiques sachets (sans sel, ni conservateur) pendant 10 minutes.

C’est le chiffre magique 🙂 ! Maintenant que les ingrédients sont prêts, prenez une poêle, rajoutez l’huile et faites-la monter à haute température.

Les échalotes ouvriront le bal, suivies des crevettes. Faites dorer les 2. Puis mettez à part les crevettes, rajoutez les vongoles (faites attention l’huile est brûlante) et rajoutez une moitié de bouillon à ce moment-là. Couvrez avec un couvercle.

Attendez que toutes les vongoles soient ouvertes, rajoutez le vin et l’ail des ours ainsi que les crevettes à nouveau. Faites revenir à grand bouillon pendant 5 minutes.

Dans les bols de service, mettez la sauce chili et le bouillon restant, mélangez.

Rajoutez les pinces de crabes et les vermicelles dans la poêle pendant 2 minutes.

Puis délicatement, séparez en parts égales le mélange dans les bols et servez immédiatement.

Voilà, c’est prêt !

IMG_8333

 

Liste des ingrédients  et ou les trouver :

 

Pince de crabe des neiges, en vente dans les grandes surfaces dignes de ce nom, donc pas chez nous mais à Lausanne ou à Genève, sinon dans mon épicerie japonaise préféré : Uchitomi Lausanne.

crab

Pour le Gochgaru direction Uchitomi Lausanne.

Unknown

Pour la sauce Chili et les vermicelles de riz : dans votre épicerie thaï préférée.

THMPLOY007.jpg

Pour les vermicelles de Riz , Vive Wai Wai !

Unknown-1

Les bouillons  Ariake tellement tellement bon ! San sel , sans conservateur mais savoureux et aromatiques!

 

Unknown-2

 

Et le lieu magique !

https://www.uchitomi.ch