My carrot soup 🥕Ma soupe à la carotte!🥕

(English below) 🌟

Aujourd’hui 💨☔️c’est un jour comme ça. J’ai eu besoin de douceur de vivacité aussi. Alors rien que pour vous mes abonnés chéris ! Voici la recette de ma soupe à la carotte, laurier et curcuma. 

Ingrédients 

2 échalotes 🌟1 petit poireau 🌟5 🥕moyennes🌟1 feuille de laurier🌟2 petites racines de curcuma fraîches ( dans les magasins bio et à la cooperative des halles pour les neuchâtelois) 🌟1 giclée de vin blanc🌟1 gousse d’ail 🌟poivre 🌟sel🌟un peu de piment🌟bouillon de légumes maison 🌟huile d’olive

Méthode 

On coupe , on découpe et on tronçonne , les 🥕, les échalotes et le poireau. On presse l’ail. On coupe le curcuma en 2 

On fait chauffer l’huile à feu moyen , on fait revenir doucement les échalotes , l’ail ,le curcuma, puis le poireau et on finit avec les 🥕. On laisse cuire doucement , on caramélise presque , ça compote. 

Puis 🍾giclée de vin blanc ( Chablis) la le rythme s’accélère , ça grésille ça souffle !!!

Quand le tumulte passe on rajoute le bouillon de légumes , on engloutit le tout , on rajoute de la magie avec la feuille de laurier et tout s’apaise pendant vingt minutes. 

On vaques à d’autres occupations , en ayant le nez qui est titillées entre la Provence et l’Inde. 

On revient le bouillon est plus dense il forme un tout avec le reste. On éteint le feu mais on laisse la casseroles sur la plaque de cuisson. On lui laisse le temps d’infuser , 5 , 10 minutes ou plus … ça dépend de vous. 

Puis on retire le laurier délicatement , on mixe doucement. Et une purée brillante et voluptueuse apparaît. On la goûte , on rectifie l’assaisonnement ( sel , poivre , piment) et on rajoute de l’eau chaude jusqu’à la consistance voulue selon notre goût .

On choisit un beau bol, on parsemé de fleur , de fromage , de graines de courge , de ce qui nous fait plaisir. Et on déguste doucement avec volupté ce velouté. 

🌟🌟🌟🌟🌟🌟

Today 💨☔️is a day like this. I needed sweetness and vivacity too. So just for you my beloved subscribers! Here is the recipe for my carrot, laurel and turmeric soup.

Ingredients

2 shallots 🌟1 small leek 🌟5 🥕medium size🌟1 laurel leaf🌟2 small fresh turmeric roots (in organic stores and cooperative des halles for neuchâtelois) 🌟a touch of white wine🌟1 clove of garlic 🌟 pepper 🌟sel a little chilli vegetable broth house 🌟 olive oil

Method

The 🥕, shallots and leek are cut. The garlic is pressed. The turmeric is cut in half.

Heat the oil over medium heat, gently fry the shallots, garlic, turmeric, then the leek and finish with the 🥕.Let it cook gently, almost caramelise, it compotes.

Then a touch of white wine (Chablis) the rhythm accelerates, it sizzles it blows !!!

When the tumult passes, add the vegetable broth, swallow the whole thing, add magic with the bay leaf and all it will be quiet for twenty minutes.

We go to other occupations, having the nose that is titillated between Provence and India.

We return the broth is denser it forms a whole with the rest. The fire is extinguished but the pans are left on the baking tray. We give it time to brew, 5, 10 minutes or more … it depends on you.

Then the bay leaves are delicately removed, mixed gently. And a brilliant, voluptuous puree appears. It is tasted, the seasoning is rectified ( salt , pepper, chilli) and hot water is added to the desired consistency according to our taste.

We choose a beautiful bowl, sprinkled with flower, cheese, seeds of squash, what pleases us. And this soft velouté is gently enjoyed with pleasure.

Soupe à la carotte – crédit photos Echaloteandco

Publicités

Soupe Soleil

 

Un lundi comme les autres, après 8 heures passées au soleil, je travaille dans les montagnes – quelque fois cela a du bon.

Me voilà de retour en ville, j’aime l’endroit où je vis mais parfois en hiver le lac se mélange au brouillard et une réaction se produit, le froid vous transperce les os. Même si une doudoune moelleuse vous entoure, rien n’arrête ce froid si particulier. L’atmosphère change on ne reconnait plus les rues, la vision se brouille à 2 mètres. Féerique, mystérieux, tranchant, une seule envie : filer sous la couette et pour les plus chanceux allumer un feu de cheminée.

Comme je n’ai pas de cheminée mais que j’ai trouvé en ce lundi, des vongoles verace et des magnifiques crevettes, je me dis que je vais me réchauffer à ma façon avec une soupe si brillante et rayonnante qu’elle combattra ce brouillard insidieux.

Je fais dégorger mes vongoles et je réfléchis à ce que j’ai dans mon congélateur, ha oui ! il me reste ce bouillon de crustacés si savoureux et ces pinces de crabes des neiges, ha !voilà encore de l’ail d’ours que j’avais soigneusement mis de côté au printemps. Mais ce congelo c’est la caverne d’Ali baba (qui était un mec assez cool à ce que l’on dit) ! Je reviens vers mes placards et ma belle boite de piment coréen Gochugaru me fait de l’œil, elle sera aussi de la recette.

Je vois aussi une bouteille de Chablis qui va nous ravir et un fond de vermicelle de riz.

Quelle n’a pas été ma surprise quand mes amis sur FB et Instagram ont plébiscité cette belle photo. Alors comme je l’ai promis, voici la recette !

Les ingrédients pour 4 personnes :

  • 800 gr. de Vongole Verace
  • 600 gr. de grosses crevettes décortiquées
  • 8 à 10 pinces de crabes des neiges (Uchitomi Lausanne ou Genève)
  • 4 échalotes
  • 4 poignées de vermicelle de riz (¼ du paquet les Wai Wai, épicerie asiatique)
  • 2 verres à vin de Chablis
  • 2 cs de Sweet Chili Sauce (épicerie asiatique, voir lexique à la fin de la recette)
  • 2 cs de Gochu-garu (Uchitomi, Lausanne ou Genève, sinon piment oiseau)
  • 2 bouillons de coquillage Ariake (pour moi les meilleurs bouillons du monde J – Manor)
  • 2 cs d’huile d’Olive
  • Sel
  • 1 gousse d’ail en chemise
  • 1 poignée d’ail des ours

 

Commencez par mettre les vermicelles de riz dans un bol et couvrez-les d’eau chaude pendant 10 minutes pour réserver.

Faites dégorger vos vongoles verace dans un bol rempli d’eau et de sel. L’eau doit couler très gentiment pendant 10 minutes au minimum.

Changez l’eau 2 fois, puis vérifiez que les mollusques sont encore vivants : essayez de les ouvrir et s’ils vous résistent c’est qu’ils sont bons pour le service et vous pouvez les remettre dans l’eau dans l’attente du grand bain.

S’ils s’ouvrent à vous ou qu’ils sont casés ou ébréchés il faut les jeter, ils ne sont plus comestibles. (Astuce : ne les mettez pas dans la poubelle directement sinon ce sera une infection, un petit sac et dans la benne à ordure bien loin de la maison).

Faites mariner les crevettes dans un mélange de Gochugaru et d’huile 1 cs pendant 10 minutes. Rajoutez au mélange les pinces de crabe mais soyez délicat, elles sont fragiles. Vous ne les mettrez en cuisson qu’à la fin.

Faites votre bouillon 4 grande tasses à thé (Bodum), suivez les instructions du paquet et faites infuser ces magnifiques sachets (sans sel, ni conservateur) pendant 10 minutes.

C’est le chiffre magique 🙂 ! Maintenant que les ingrédients sont prêts, prenez une poêle, rajoutez l’huile et faites-la monter à haute température.

Les échalotes ouvriront le bal, suivies des crevettes. Faites dorer les 2. Puis mettez à part les crevettes, rajoutez les vongoles (faites attention l’huile est brûlante) et rajoutez une moitié de bouillon à ce moment-là. Couvrez avec un couvercle.

Attendez que toutes les vongoles soient ouvertes, rajoutez le vin et l’ail des ours ainsi que les crevettes à nouveau. Faites revenir à grand bouillon pendant 5 minutes.

Dans les bols de service, mettez la sauce chili et le bouillon restant, mélangez.

Rajoutez les pinces de crabes et les vermicelles dans la poêle pendant 2 minutes.

Puis délicatement, séparez en parts égales le mélange dans les bols et servez immédiatement.

Voilà, c’est prêt !

IMG_8333

 

Liste des ingrédients  et ou les trouver :

 

Pince de crabe des neiges, en vente dans les grandes surfaces dignes de ce nom, donc pas chez nous mais à Lausanne ou à Genève, sinon dans mon épicerie japonaise préféré : Uchitomi Lausanne.

crab

Pour le Gochgaru direction Uchitomi Lausanne.

Unknown

Pour la sauce Chili et les vermicelles de riz : dans votre épicerie thaï préférée.

THMPLOY007.jpg

Pour les vermicelles de Riz , Vive Wai Wai !

Unknown-1

Les bouillons  Ariake tellement tellement bon ! San sel , sans conservateur mais savoureux et aromatiques!

 

Unknown-2

 

Et le lieu magique !

https://www.uchitomi.ch